Le premier album d’Abyssal Ascendant sort le 29 juin

Abyssal Ascendant (Cthulhu Mythos Death Metal) sortira son premier album le 29 juin 2015 chez Dolorem Records. Enregistré et mixé au studio DYI à Dôle puis masterisé au Wild Horse Studio à Besançon, groupe délivre sur ce premier album, neuf brûlots de Death Metal, d’inspiration Lovecraftienne, et aux ambiances abyssales.

10406496_1065729610107063_6440880717644004166_n

L’album s’intitulera “Chronicles of the Doomed Worlds – Part. I : Enlightenment from Beyond” et aura pour artwork une œuvre de l’artiste Italien, Daniele Lupidi [Artist], que vous pouvez découvrir ci-dessous.

Tracklist :

1. The Nameless Shape
2. Interdimensional Predation II (Feat. Dinny)
3. Disrupted Incarnation
4. Teared up in Cosmorphosis
5. The Black Pharaoh
6. The Prowling of Rlim Shaikorth
7. Temple of the Thousand
8. I, Progeny of the Lurker
9. The Gift of Shub-Niggurath

Soucieux de faire correspondre au mieux l’univers lovecraftien et leur concept à leur musique, le groupe dévoilera à partir du 16/05/2015 jusqu’à la sortie de l’album, des détails et éclaircissements sur les textes des neuf compositions présentes sur ce dernier !

Un premier morceau sera dévoilé le 16/05/2015 en exclusivité sur la page Facebook Dolorem Records ! Stay tuned !

Please follow and like us:

Korpiklaani – « Noita »

Le groupe finlandais de  Pagan Folk Korpiklaani qui veut dire « Clan des contrées Sauvages », nous revient trois ans après le dernier opus. « Noita », sorti en 2015 chez Nuclear Blast nous entraîne dans leur fiestas endiablées. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le rythme nous donne envie de nous lever de notre canap’ et d’appeler les potes pour faire une super soirée. De nouveau membres viennent rejoindre le groupe, le violoniste Tuomas Rounakari et l’accordéoniste Sami Perttula. Leur arrivée ne passe pas inaperçue dans la mesure où elle apporte un plus non négligeable à la formation. Après l’écoute de l’album je vous avoue que j’avais la banane.

korpiklanni

Avec ma pote on se disait tiens il n’y a pas de chanson qui parle d’alcool sur cet album, mais en fait si. J’ai effectué quelques recherches car mon finlandais n’est pas au top. J’ai enfin trouvé, le titre Sahti qui est en fait le petit nom donné à la bière artisanale finlandaise. Ouf!!! On avait eu peur que la tradition soit rompue.

L’opus démarre au quart de tour avec les deux premiers titres, Viinamäen Mies et Pilli on Pajusta Tehty qui annoncent la couleur, et oui, je crois que je ne vais pas m’ennuyer à écouter cette galette. Les instruments traditionnels sont clairement mis en avant et c’est hyper agréable.

 On poursuit l’écoute avec le single Lempo qui modère la folle énergie dégagée par les deux premiers titres. Minä Näin Vedessä Neidon et Ämmänhauta sont des morceaux qui permettent de souffler un peu, le ton est beaucoup plus solennel.

Jouni Jouni est l’un des morceaux que je préfère sur l’album, il est rock’n roll à souhait, ça me donne envie de danser.  Sen Verran Minäkin Noita est quand à lui basé sur la simplicité.

Cet opus est à mon sens une réussite. Nous pensions que Korpiklaani s’était essoufflé, et que la recette n’avait plus de succès, avec cet album, ils nous prouvent le contraire.

Bonne écoute les amis!!!!

 

Xena

Disponible en magasin

ou

Acheter le CD

Please follow and like us:

Pure « And the Waters turned to Blood »

On peut dire que le créateur de Pure est quelqu’un de très actif, non content d’opérer dans Borne, Kawir, Enoid et j’en oublie surement, il arrive encore à sortir 2 albums de Pure dans la même année.

474401

Et le moins qu’on puisse dire c’est qu’il ne bâcle pas pour autant le travail. Même si j’ai connu plus inspiré comme Black Metal, « And the waters turned to blood » arrive à proposer de très bonnes choses comme sur « The ghost of the Moutain » bien brutal ou encore « Losing my mind » qui lui nous pousse plus encore vers la folie avec un Black Dépressif.

La voix par contre manque de relief, quelques variations auraient permis de rendre le tout moins lourd à écouter.

Un album qui plaira au fan de Burzum et de Darkthrone.

Pour se le procurer, le label Asgard Hass se fera une joie de te l’envoyer, seul contact le mail

Please follow and like us:

Aokigara, nouveau groupe Jurassien

Aokigara est un groupe de Neo metal jurassien formé en octobre 2013 suite à la séparation de plusieurs groupes amateurs (AdreNaline, Arcadia, …).

Quelques membres ont décidé de se réunir afin de mettre en place un nouveau projet d’une qualité supérieure inspiré de la scène Metal actuelle et ont donc également recrutés deux membres pour compléter le combo.

DSCF6399La musique de Aokigara reste tout de même complexe et même si celle-ci est plutôt caractérisée dans un registre Neo metal, de multiples influences viennent se greffer au style si percussif qu’aborde le combo. Groove, hardcore et même death metal font de Aokigara un groupe varié avec des riffs ravageurs en pleine adéquation avec des mélodies ajouté par un jeu de guitare très complémentaire.

En bref Aokigara est un groupe soudé avec une puissante énergie qui ne demande qu’à être exprimé en concert sous le feu des projecteurs et la puissance des pogos !

https://www.facebook.com/Aokigara39?fref=ts

Please follow and like us:

Human Compost, nouveau titre

Un nouvel album de Human Compost s’apprête à sortir, pour vous faire patienter avant sa sortie, le titre « of out of this shit » est en écoute !

Le site du groupe

Please follow and like us:

L’actu des Fallens Lillies

Les Fallens Lillies sont en forme, un teaser du EP ainsi qu’une vidéo à l’Atelier des Môles sont disponibles sur leur Facebook !

Fallen Lillies – Live 06/09/2014Concert à l’Atelier des Môles – Soirée MucoRock’

Posted by Fallen Lillies on mercredi 6 mai 2015

Please follow and like us: