Nouvelle annonce Guerre du Son, Oomph!

16 ème édition – 19 et 20 juillet 2019

Et ça y est c’est reparti officiellement !

La Guerre du son aura lieu le 19 et 20 juillet 2019 à Landresse et vous pouvez déjà acheté vos billets.

On en profite pour parler du 9 ème groupe annoncé !

« Comment résumer un groupe dont la carrière a commencé en 1989 en allemagne, ça vous rappelle quelqu’un ?! Normal tous les 2 ont été les fers de lance du Neue Deutsche Härte, Un style qui mêle électro, Heavy Metal et un sacrée groove, sans parler de ce chant allemand si agressif.

ils sortent un nouvel album et viendront à la guerre du son, il te faut quoi de plus pour prendre ton pass ??? « 

Please follow and like us:

Slenders- Angry Youth

Nom du groupe

slenders

Album

angry youth

Label

this is core

Date de sortie

2019

LA NOTE
6/10

Avoir un webzine c’est recevoir beaucoup de promo, parfois très loin de ce qu’on écoute le reste du temps. Donc sans trop me forcer, je vais me replonger dans mon adolescence lointaine en chroniquant le CD des italiens de Slenders.

Pourquoi je dis ça, car leur Punk Rock Mélodique est dans la droite lignée des Green Day, Offsprings NOFX et j’en passe et mon époque skateur (ouais ouais on ne rigole pas) s’est faite au son de ces groupes. Ah la jeunesse, on se contente de peu musicalement mais finalement, c’est ce qui plait dans ce style.

Les italiens ont vraiment bien appris leurs leçons et proposent un album carré, mais soyons francs, sans grand intérêt. C’est entendu milles et une fois, ça rappelle tous les groupes pré cités. Tous les plans y passent.

Et ce n’est pas la reprise de The Cure « Boys Don’t Cry » qui rattrape tout ça, elle est trop calqué sur l’originale. Bref, si tu aimes le Punk Rock, soit tu achètes ce cd pour reposer « Basket Case » ou « Punk in drublic » et soutenir la jeune génération, soit tu te contentes de faire tourner tes vieilles galettes !

Membres du groupe
Zbarah, Kerciak, Human, Matt.
 
 
Ville d’origine
Arzachena
Please follow and like us:

Les replay de la Colère du Peuple n°619, 620 et 621

La Colère Du Peuple N°619
Playlist 2018-12-20

PodcastICI

Dead Bones Bunny – What’s Up rock? – She Slays Dragons – Dead Bones Bunny – Good Charlotte – Generation RX – Self Help – BMG – Disturbed – A Reason To Fight – Already Gone – Roadrunner – The Inspector Cluzo – The French Bastards – The French Bastards – TIC -Evergrey – The Atlantic – All I Have – AFM – Orion Dust – Legacy – The Stream – Orion Dust – Doomsday Outlaw – Suffer More – Bring You Pain – Frontiers

Live report Mr Prop + Black Bones Solo + Lofofora (Brainans / Le Moulin) 2018-12-14

Lofofora – Simple Appareil – Troubadour – at(h)ome – Bonfire – Legends – Hold The Line – AFM

Live Report Kontinuum + Solstafir (Audincourt / le Moloco) 2018-12-12

Solstafir – Berdreyminn – Isafold – Season Of Mist  – Audrey Horne – Black Out – This Is War – Napalm Records 

Live report Last Addiction + Stray Train + The Last Band + Audrey Horne (Lyon / Rock’n Eat) 2018-12-13

Six Feet Under – Unburied – Gore Hungry Maniac – Metal Blade – Hate Eternal – Upon Desolated Sands – Nothingness Of Being – Season Of Mist – Void – Jettatura – Jettatura – Ladlo

La Colère Du Peuple N°620
Playlist 2019-01-03

PodcastICI

Alice Cooper – Lace And Whiskey – Lace And Whiskey – Warner – Forest In Blood – Pirates – My Dues – Forest In Blood – Abstract Rapture – Hollow Motion – Blood Red Revolt – Abstract Rapture – Warpath – Filthy Bastard Culture – Back To Zero – Massacre – Artillery – The Face Of Fear – Through the Ages of Atrocity – Metal Blade – Brainstorm – Midnight Ghost – The Pyre – AFM – Crisix – Against The Odds – Perseverance – Listenable – Except One – Fallen – Nuclear Winter – Except One – The Hu – The Hu – Yuve Yuve Yu – Nature Sound Records – Gama Bomb – Speed Between The Lines – Bring Out The Monster – AFM – Acod – The Divine Triumph – Omnes Tenebrae – Sony Music – Beyond Creation – Algorythm – Ethereal Kingdom – Season Of Mist – The Ocean – Phanerozoic I Paleozoic – Silurian – Age Of sea Scorpions – Metal Blade – Skald – Le Chant Des Vikings – Krakumal – Decca Records – Born From Pain – In Love With the End – The New Hate – Metal Blade – Psycroptic – As The Kingdom Drowns – Momentum Of The Void – Prosthetic – Morbid Angel – Kingdoms Disdained – Paradigms Warped – Silver Lining Music – Prophetic Scourge – Calvary – The Flagellant – Whipping to Epiphany – Klonosphere – Deathcode Society – Eschatonizer – The Mark Of Caïn – Osmose Productions – Vandenberg’s Moonkings – Rugged and Unplugged – Walk Away – Mascot Records

La Colère Du Peuple N°621
Playlist 2019-01-10

PodcastICI

Suicidal Tendencies Still Cyco Punk After All These Years – Lost My Brain… Once Again – The Orchard – Municipal Waste – Slime and Punishment – Poison the Preacher – Nuclear Blast – Trauma – As the World Dies – Run for Cover – Rivet Records – Brainstorm – Midnight Ghost – Devil’s Eye – AFM Records – Citadelle – Citadelle – Les Moissons de la Folie – Citadelle – Evergrey – The Atlantic – Weightless – AFM – Evil Invaders – Feed Me Violence – Broken Dreams In Isolation – Napalm Records – Dragony – Masters Of The Multiverse – Defenders – Limb Music – Avantasia – The Raven Child – Brothers Of Metal – Propheties Of Ragnarok – Yggdrasil – AFM – Warpath – Filthy Bastard Culture – Into The Dark – Massacre – Wrist Meet Razor – Misery Never Forgets – Insecurity Checkpoint – Prosthetic – Behemoth – I Loved you at Your Darkest – Bartazabel – MetalBlade  – Kingcrow – The Persistence – Closer – Solstice – Legion Of The Damned – Slaves Of The Shadow Realm – Slaves Of The Southern Cross – Napalm Records – Meathook – Crypts Coffins Corpses – Placed Upon The Altar – Brutality Records – Buckshot Facelift – Ulcer Island – Ascend To Descend – Paragon Records – Hate Eternal – Upon Desolate Sands – What Lies Beyond – Season Of Mist – Good Charlotte – Generation RT – Self Help – BMG

Please follow and like us:

Faction Senestre -Civilisation

Nom du groupe

faction senestre

Album

ta civilisation

Label

Zanjeer Zani prod

Date de sortie

2018

LA NOTE
3.7/10

Cet ep est difficile d’approche. En fait je ne sais quoi en penser mais je vous vois venir, écoutez-le et vous comprendrez dans quel état d’esprit je me trouve actuellement.

Une seule et unique piste audio de 25 minutes qui est cependant  séparée en 4 parties différentes … enfin pas si différentes au final. Alors ce sont des morceaux très ambiants, spirituels… Créés avec des sons très métalliques de cloches ou autres, mais à aucun moment on n’entend d’instruments de musique « réels » à part la voix si vous la considérez comme tel. Parlons de la voix, qui ne chante pas mais parle, Comme un orateur dans un rituel qui répète sans cesse la même chose :  » Ta civilisation est en péril, je le prédis et tu t’enfuis » ma réponse est : »et encore un qui se prend pour le messie ». Plus sérieusement, à la base j’apprécie ce style de musique qui te plonge dans un univers étrange et propre au groupe, mais là, ça s’apparente presque à du bourrage de crâne et de l’hypnose. C’est dérangeant, et encore plus lorsque tu entends des phrases très connotées du style « Ton plus grand malheur est ce que tu appelles bonheur, ce qui te fais jouir est ce qui te fera mourir » … Vraiment ?

Plus techniquement selon moi les morceaux n’ont pas une  grande musicalité, tout est superposition de sons qui font mine d’être différents, tellement  spirituels et philosophiques. À un moment tout se mélange et on n’entend plus que du bruit, même la voix se fait recouvrir. On ne sait pas si tout est fait sans se poser de questions et sans se soucier de faire un beau morceau, ou si tout a été réfléchi. Au final leur musique est assez décalée, elle met directement mal à l’aise t et n’attire pas son auditoire, quelque chose que (presque) personne ne comprend et qui du coup se renferme sur lui-même par sa propre volonté.

Please follow and like us:

Aephanemer révèle un clip de son nouveau morceau « Bloodline »

Le groupe toulousain de Death Metal mélodique AEPHANEMER a révélé un clip-video du morceau « Bloodline« tiré de leur nouvel album Prokopton dont la sortie est prévue le 22 Mars 2019 via Primeval Records.

La vidéo a été réalisée par Cédric Gleyal d’URIPROD VIDEO.

Prokopton a été mixé par Dan Swanö au studio Unisound AB et masterisé par Mika Jussila à Finnvox Studios.

 
Précommandez ‘Prokopton’ : https://music.aephanemer.com/album/prokopton

Please follow and like us:

Makeout Life Underground – Faded Vol.1

Nom du groupe

Make life underground

Album

faded vol 1

Label

autoprod

Date de sortie

mars 2019

LA NOTE
7/10

A l’heure où j’écris ces lignes, le premier EP de Makeout Life Underground, un groupe de Rock – au sens large (Deep Rock, pour les pointilleux) – qui nous arrive de Belfort. Fondé par Malo Thiery (batterie, chœurs) et Noham Houadef (guitare), puis rejoint par Bastian Pussey (basse) et Maëva G. Dupont (chant, guitare), le groupe nous propose le premier chapitre de son histoire : Faded Vol. 1.

 

L’EP démarre en tromblon avec le titre « Kill Your Friends » (vous comprenez mon jeu de mots maintenant ?), une chanson bien rythmée, simple, mais vraiment efficace (la batterie porte notamment très bien le tout). Niveau son (et cela ne changera presque pas pendant l’écoute), c’est là qu’on trouve le côté garage. Un peu déçu au premier abord, j’ai finalement trouvé que ce son garage collait en fait plutôt bien à l’atmosphère de cet EP : du rock dans un garage, parti de rien, entre amis, et qui peut aller loin. Reste que le chant sonne souvent « trop propre », ce qui de fait dénote un peu avec les instruments – mais cela n’empêche pas d’avoir de bons riffs et de bonnes lignes de chant (un beau timbre de voix également).

            Le deuxième morceau, U Without Me (morceau qui a eu droit à une belle lyric video que vous trouverez plus bas) est beaucoup plus posé. A l’écoute, je ne pouvais que me dire que c’était une jolie chanson. Le son est d’ailleurs plus propre sur celle-ci, avec de bonnes guitares et de bons arrangements à la batterie. Petite note négative : le chant masculin manque un peu d’harmonisation.

            Le troisième morceau arrive comme une très bonne surprise pour moi, car la batterie nous offre une intro tapageuse avec un très bon son qui m’a rappelé l’intro percussive de « When the Levee Breaks » de Led Zeppelin. Un morceau aux refrains énergique et aux couplets calmes, le contraste est réussi et la voix est belle (malgré les problèmes de mixage).

            Faded Vol. 1 se termine (abruptement) avec « Mystery Girl », une chanson où l’on trouve cette fois des harmonies vocales plutôt agréables (qui pallie la guitare un peu juste de l’intro). Encore une fois, la batterie est bien pêchue (ceci dit, la batterie est vraiment sympa sur tout l’EP), et le les lignes de chant sont chouettes. Malheureusement, comme dans la chanson précédente, un solo de guitare mal exécuté vient un peu ternir l’ensemble, un peu dommage quand on entend que les riffs sont vraiment bons.

 

Makeout Life Underground fait donc une belle entrée sur la scène rock franc-comtoise et on espère qu’ils iront même au-delà de nos frontières. Le groupe indique sur sa page Facebook qu’il souhaite prendre son temps avant d’enregistrer un album complet : ce futur album n’en sera sûrement que meilleur.

Membres du groupe
Chant / Guitare : Maëva
Guitare : Noham
Batterie / Choeurs : Malo
Basse : Pussy
 
 
Ville d’origine
Montbéliard
Please follow and like us: