Calendar

Posted on juin 03, 2016, 10:12
0 secs [post-views]

Nov
16
jeu
Agnostic Front / Nostromo / Wendy’s Surrender @ La Rodia
Nov 16 @ 20 h 30 min – 23 h 45 min

AGNOSTIC FRONT
Plus de trente ans d’existence, un 11ème album « The American Dream Died » à son actif et toujours autant d’aplomb du côté d’Agnostic Front et de ses leaders incontestés Roger Miret et Vincent Cappuccio, alias Vinnie Stigma. Pionniers du mouvement punk-hardcore New-Yorkais, les vétérans du groupe débarquent avec une rage contestataire pour nous injecter un son furax par intraveineuse.
Viens voir ce que c’est qu’être un vrai méchant !

NOSTROMO
« Quand NOSTROMO annonce sur un célèbre réseau social son retour après 11 ans d’absence, autant vous dire que ça frétille sévère dans le calbut des nombreux fans du combo helvétique. Ces techniciens de génie, adeptes d’un grindcore embrassant la scène mathcore, tel Napalm Death s’acoquinant avec Breach pour enfanter un savant condensé de haine et de brutalité, reviennent et certainement pas pour enfiler des perles. Leurs rythmiques syncopées vous laisseront tout juste le temps de respirer avant d’exploser de façon imprévisible. Ça tabasse, ça blaste, ça groove et ça rend le kiki vraiment tout dur ! »

Jan
20
sam
Tagada Jones + Ultra Vomit
Jan 20 @ 20 h 30 min – 23 h 45 min
LIVE! présente en accord avec RAGE TOUR

TAGADA JONES
Déjà plus de 20 ans que Tagada Jones parcoure les scènes nationales et internationales avec son Punk-Hardcore et une fougue scénique sans commune mesure. 20 ans d’engagement politique au service de l’indépendance et de la conscience sociale ont fait du principal artisan du « Bal des Enragés » l’un des seuls combos français à autant s’exporter en chantant dans sa langue natale. Gonflé à bloc et armé d’un nouvel opus « La Peste et le Choléra » aussi revendicateur et incisif que ses prédécesseurs, Tagada Jones reprend d’assaut les scènes d’ici et d’ailleurs avec un passage à La Laiterie qui s’annonce dévastateur.

ULTRA VOMIT
Maniant à la perfection un talent assumé pour la parodie-humoristico-métallique depuis sa fondation en l’an de grâce 1999, Ultra Vomit était attendu depuis bien longtemps par une horde de fans en manque de nouveautés. Alors même que les Mayas avaient prophétisé le sortie mondiale française d’un nouvel album en même temps que la fin du monde, et après plusieurs changements de bassistes (pour éviter de devenir nul) c’est au printemps 2017 que l’objet aussi attendu que révolutionnaire daigne enfin pointer le bout de son nez. Oubliez les concerts de Béberd et son PMU World Tour 92′ et venez vous abreuver d’une bonne dose de gros riffs et de marranture qui vous fera pleurer de bonheur à s’en crever les tympans.