Tremplin musical étudiant MUSIQUES DE RU – Conférence du 29 novembre

Jeudi 29 novembre, une conférence de presse était organisée par le service culturel du CROUS Bourgogne/Franche-Comté, au Bar Le Local à Montbéliard. J’enfile donc ma cape de Super-MIFC et je vole jusque là ! Bin oui le sujet du jour : la présentation du projet « Tremplin de Musiques de RU » , à l’initiative du CROUS Bordeaux-Aquitaine, et relayé ici en local.

Après une introduction par Lucille, chargée d’action culturelle au CROUS, les 4 étudiants en Licence PRO MOSEL (Marketing et cOmmunication du Spectacle Et des Loisirs) en charge de l’organisation de cet événement, prennent la parole.

Depuis 2014 déjà, plusieurs jeunes talents à travers notre région ont pu tenter leur chance. Certains Franc-Comtois ont même non seulement atteint la finale à Bordeaux, mais l’ont aussi emportée !

La règle du jeu ? Être étudiant (au minimum la moitié du groupe), faire de la musique, quelle qu’elle soit, et proposer des compositions originales.

Une pré-sélection sur maquette, permettra de choisir trois groupes (ou artistes solos) pour se produire sur un set de 25 mn, lors de la finale régionale, le 14 février 2019 à la Poudrière à Belfort. Hi hi ! Le jour de la St Valentin !… Ouiiii ! Pour l’Amour… de la musique !

Le leader de « ACCEPT THE MYSTERY » prend la parole à son tour pour annoncer que ce soir là, pendant la délibération du Jury, ils vont mixer, histoire de faire patienter le public dans la bonne humeur !

La suite ? 2 lauréats par région verront leur maquette envoyée au CROUS de Bordeaux-Aquitaine, organisateur national du tremplin, pour une sélection en vue de la demi-finale. A terme, les 6 groupes ou artistes solos choisis se produiront pour la demi-finale, et les 3 meilleurs pour la finale le lendemain devant un jury professionnel.

De nombreux prix régionaux et nationaux vous attendent !

N’hésitez plus !

Tous les détails dans le dossier presse ici : DP Musiques de RU 2019

Lola Photographie – Laurence AMIELH

Please follow and like us:

Mon Baby Blues Festival, à l’Atelier des Môles

En septembre, c’est la rentrée des classes… C’est aussi pour moi la rentrée pour les concerts. Et quelle rentrée ! Elle commence très joliment par le désormais traditionnel festival « Bon Baby Blues Festival ».

Au programme, un warm-up, une Master class et de nombreux concerts.

Le Warm-Up, c’était le jeudi soir à La Clé de Sol, avec FAT JEFF (FR) et ses multiples instruments. Un blues crasseux qui fleure bon la Nouvelle Orléans.

Le vendredi, direction l’Atelier des Môles pour 2 concerts.

La soirée débute avec WHILLE & THE BANDITS (UK). Le bassiste est le premier a entrer sur scène. Son instrument inhabituel à 6 cordes résonne avec douceur sur la scène des Môles. Il est bientôt rejoint par Whille, guitariste et chanteur du groupe. Au moment où le batteur empoigne ses baguettes et les abats sur ses fûts, c’est une sorte d’éclat musical qui envahit soudain la pièce. C’est parti !

Le Trio envoie un blues rock progressif. Le gain de voix un peu rauque du leader nous ramène dans les années 70. De long morceaux acoustiques, une guitare slide parfaitement maîtrisée, des échanges avec le public, une belle présence sur scène, une complicité entre les musiciens, tous les ingrédients sont là pour envoûter le public.

Photos Whille & the Bandits

La soirée continue avec GAËLLE BUSWEL (FR). La Française offre au public dès les premières minutes un grand sourire. Elle présente une dose d’humour non négligeable et une super pêche sur scène : Ça fait du bien ! Ceci dit, la jeune Française n’est pas là non plus pour faire de la figuration : Auteur-compositeur-interprète et guitariste, elle a déjà décroché plusieurs titres parmi lesquels un Prix Révélation Française de Cognac Blues Passions ou encore un Prix National France Blues pour représenter la France au niveau Européen en 2017.

Avec un blues folk original et authentique aux influences Américaines, elle et ses 3 musiciens ont mis le feu aux Môles.

Photos Gaëlle Buswel (FR)

Samedi après-midi, la master class corproduite par l’Atelier des Môles et le Moloco a rassemblé une petite dizaine d’ élèves, avides de nouvelles connaissances sur l’art musical du guitariste Rory Gallagher. Aux dires de l’un des auditeurs, ces passionnés ont beaucoup apprécié cette formation.

Samedi soir, retour aux Môles. C’est le jeune AARON KEYLOCK (UK) qui a la lourde tâche d’ouvrir la soirée.

A tout juste 18 ans, le jeune chanteur, envoûte son public avec sa voix et son excellent jeu de guitare. Avec son look à la Jimmy Page, il nous parachute au beau milieu des seventies qu’il n’a pourtant pas connues. Un blues rock aux tendances psychédéliques qui me rappelle Led Zeppelin ou les Who. J’aime beaucoup. Il est évident que ce jeune garçon a un talent fou. Il ne faudra le surveiller dans les prochaines années !

Photos Aaron Keylock

Suivra pour cette soirée la fabuleuse ERJA LYYTINEN (FIN). La belle Finlandaise nommée meilleure guitariste 2017 aux European Blues Awards est la tête d’affiche de ce festival.

Enracinée à la fois dans le blues traditionnel et moderne, elle mélange avec succès des styles comme le jazz, la pop, la soul et le rock en un son qui lui est propre. Son set va enflammer la salle. Le public venu en nombre est conquis.

Photos Erja Lyytinen

Dimanche, 2 autres concerts étaient proposés, auxquels je n’ai pu assister. Mais aucun doute que l’énigmatique Bob Log III et son casque intégral, et MyBodyHorse ont eux aussi mis le feu à la scène, mais ce jours là aux Bains Douches à Montbéliard.

Un nouveau cru de Mon Baby Blues Festival d’excellente facture cette fois encore.

Lola Photographie – Laurence AMIELH

Please follow and like us:

Hellfest Openair Festival, 22, 23, 24 juin 2018

Mercredi 20 juin, 6h du matin, la voiture est chargée et nous voilà « En route vers l’enfer » !!

Musique, bonne humeur… et chaleur sont avec nous aussi dans la voiture (on n’a pas la clim’!)

Mais les 770 Km passent vite malgré tout.

Installation, apéro avec nos amis Clissonnais sous la superbe halle de Clisson : On y est ! Des metalleux sont déjà installés à la terrasse eux aussi. Tous patientent pour l’ouverture du site demain !

Read More

Please follow and like us:

Manu Lanvin and the Devil Blues et JP Apro Blues Band, à l’Atelier des Môles le 5 mai 2018 – Live Report by Lola

Une belle soirée blues en perspective…

Manu Lanvin, c’est le fils de l’autre Monsieur Lanvin… Mais s’ils sont tous les deux artistes, ils n’ont pas pris la même branche. Le fiston s’est tourné vers la musique, et il a bien fait !

Moi je l’ai découvert sur scène lors de « Mon Baby Blues Festival » en septembre 2015.

Lui par contre, il connaît bien les Môles et il y a beaucoup de joie dans sa voix quand il annonce au public qu’il revient chaque fois ici avec un grand plaisir.

Si depuis la dernière fois, le batteur qui l’accompagne est toujours le même, Jimmi Montout, la contrebassiste Antonella Mazza a été remplacée par un bassiste dont je ne connais pas le nom. J’avoue que le son de la contrebasse apportait un petit plus.

Read More

Please follow and like us:

Rockin’ Chaise Minifest, 31 mars 2018 – Live Report by Lola

Cette année, à Colombier-Fontaine, Rockin’ Chaise a remis le couvert pour la 7e année : Le Minifest est lancé !

Au programme cette année, du Blues, du punk, du hard… bref, du Rock’n roll pour tous les goûts !

Alors on est venus avec les copains… et les copains des copains étaient là aussi. Résultat : Sold Out comme disent les anglophones !

Après une petite bière locale et un excellent « Hot-dog choucroute », signature culinaire du Rockin’Chaise Minifest’, c’est BLUES FOX qui a ouvert la soirée. Cette formation est toute récente. Mais les musiciens qui la composent ne sont pas tombés de la dernière pluie eux. Ce « groupe au lait cru » comme ils se définissent, originaire des hauts plateaux Franc-comtois, est un excellent AOP élevé au local de répétitions Rockin’Chaise. De très bons musiciens, des rythmes blues envoûtants, essentiellement des compos : Retenez leur nom, ils sont excellents !

Photos Blues Fox

Stepmom Fuckerz prend la suite. Eux aussi sont des enfants de Rockin’Chaise… Mais pas dans le même registre. Le rythme est plus soutenu, la voix plus agressive : On tape plutôt dans le punk. Ce groupe n’est pas bien vieux non plus, mais il monte gentiment et on les retrouve de plus en plus sur les scènes rocks de la région. D’ailleurs ils seront sur la scène 2 de « La Guerre du Son » en juillet. Ce soir, ils jouent des reprises mais aussi quelques compos issues de leur tout nouvel EP !

Photos Stepmon Fuckerz

La soirée continue avec Nedgeva. Le trio, venu tout droit de Colmar, égraine un excellent rock’n roll, mâtiné de sonorités hard rock. La voix profonde et les rythmes entraînants donnent une grosse envie de bouger. Rockin’Chaise s’est offert ici la musique d’un excellent groupe.

Photos Nedgeva

La soirée se termine avec The Hook. Des cheveux longs, un look seventies, les Alsaciens mélangent eux aussi compos et reprises, parmi lesquels les Rolling Stones. On a un peu l’impression d’être revenus du coté de Woodstock. Il faut reconnaître que musicalement, ils sont bons. Mais je n’ai juste pas trop apprécié leur égo qui me semble un peu trop démesuré : On peut être bon dans son domaine sans être méprisant vis à vis de ses pairs.

Photos The Hook

Lola Photographie – Laurence AMIELH

Please follow and like us:

Hellfest 2018 – Qu’est-ce qui vous attend ?

Tic tac tic tac…

Le temps avance doucement mais sûrement… Dans 3 mois et 3 semaines, on y sera !

Pour la 13ème édition du Hellfest Openair Festival à Clisson (Loire-Atlantique) les 22, 23 et 24 juin prochain, le festival affiche complet depuis déjà plusieurs semaines ! La programmation complète est connue depuis peu et risque une fois encore d’en mettre plein la vue et les oreilles aux fans de musiques dites extrêmes…

Au menu, des groupes cultes comme Iron Maïden (Heavy Metal)… mes chouchous de l’année ! Judas Priest (Heavy), Rose Tatoo (Hard Rock), et Chris Slade (le batteur d’AC/DC, Hard Rock) qui font partie des groupes ayant « bercé » mon adolescence… ça ne se rate pas non plus ! Mais aussi Accept (heavy), Europe (Hard rock, Heavy), Megadeth (Thrash), Alice in Chains (Rock, Grunge), etc.

Face à eux, des groupes un peu plus jeunes comme Avenged Sevenfold, Bullet for my Valentine, Limp Bizkit, Bukowski ou encore A Perfect Circle n’ont pas grand chose à envier à leurs aînés.

Hollywood Vampires, le surprenant groupe américain qui rassemble Johnny Depp, Joe Perry, Alice Cooper et Mat Surom, sera aussi de la partie

Mais c’est loin d’être fini : avec ses 2 mainstages et ses 4 autres scènes, la programmation est énorme.

Coté Warzone, le punk règne en maître avec Les shériffs (vieux groupe français des années 80), Backyard Babies un des meilleurs groupes rock du royaume de Suède, les américains de Bad Religion (Punk Rock mélodique) ou encore Turbonegro habitués des lieux, pour ne citer qu’eux.

Sur la scène TEMPLE, le black Metal domine. Les énigmatiques Batushka seront là, les français Darkenhöld et leur touche médiévale, Satyricon, etc… Il y a même du Black metal burlesque présenté par Pensées Nocturnes.

Et les filles dans tout ça ? Elles ne sont pas très nombreuses mais défendent leur beefsteak parmi toute cette testostérone ! Parmi le nombre incalculable de groupes, j’ai trouvé la rockeuse Joan Jett, le groupe Grunge exclusivement féminin L7, Nightwish et la voix remarquable de Floor Jansen, Maria dans le groupe Pagan Folk Metal Russe Arkona, ou encore Johanna Sadonis chanteuse du groupe Doom Lucifer et Alissa chanteuse d’Arch Enemy

Cette liste à la Prévert semble sans fin. Je ne peux pas tous les citer. Tous les styles de metal sont représentés, du Deathcore, au Power Metal, en passant par le Thrash, le Groove, le Metal Industriel, le Stoner, le Pagan, le Doom, le Viking Metal… et même L’Autruchecore (!!) dont l’unique représentant de l’espèce est le groupe français Psykup !

Bref, il y en a pour tous les goûts. Et si vous voulez en savoir davantage, n’hésitez pas à aller sur la page Artistes du site officiel http://www.hellfest.fr/artistes/

Alors, on se retrouve pour boire une bière ensemble en juin entre deux concerts ?

Lola Photographie – Laurence AMIELH

 

Please follow and like us: